Projets d’éducation à l’environnement et au développement durable

Propositions de projets nature / environnement

Intentions :

Projets d’éducation à l’environnement et au développement durable, d’éveil à la curiosité et de sensibilisation à la biodiversité avec sorties découverte, travail d’approfondissement en classe et exposition de restitution.

  •   Origine du projet : Marc Linares, accompagnateur en montagne, et Emilie Vautrin, éco- interprète, avec le soutien et l’appui des associations AIDE et APE du Prélong.
  •   Public visé : les 3 classes de l’école du Prélong de la Motte du Caire
  •   Projets selon les classes et animateurs référents :
    Maternelles : Les arbres et les plantes : rôles et utilisations (avec Marc Linares) CP-CE1-CE2 : Les grands mammifères des Monges (avec Marc Linares etEmilie Vautrin)
    CM1-CM2 : Terre vivante (avec Emilie Vautrin)
  •   Organisation générale du projet :
    3 animations / classe d’une demi-journée (ou journée entière si nécessaire) 1ère intervention : semaine du 8/10/18
     2ème intervention : semaine pour les alternatives aux pesticides (mars

    2019)
     3ème intervention : semaine de la fête de la nature (mai 2019)

    Travail en classe d’approfondissement entre les animations
    Exposition de fin d’année (date à définir, jour du spectacle de fin d’année ?)

    – – –

    Nous restons à votre écoute pour affiner et développer ces premières ébauches de programmes en fonction de vos idées, propositions, besoins et/ou attentes.

Propositions :

Les 3 projets sont développés successivement dans la suite du document.

Pour chacun, vous trouverez des propositions :

D’objectifs pédagogiques

De progression pédagogique

De déroulé (avec des idées d’activités / de protocoles…)

 

 

Les arbres et les plantes : rôles et utilisations

Animateur référent : Marc Linares

 Développer l’imaginaire, le sensoriel et l’artistique autour des arbres et plantes

Objectifs pédagogiques :

– Savoirs

 Eveiller son regard, observer la vie végétale principalement

– Savoir-être

 Etre capable de classer les feuilles selon leur morphologie  Connaître les différentes parties d’une plante et leur rôle
 Prendre conscience du rôle des plantes dans l’écosystème

 Connaître quelques utilisations des plantes et arbres par l’homme  Connaître le nom de quelques arbres et plantes aromatiques

– Savoir-faire

 Développer son sens de l’observation
 Connaître les techniques de cueillette et les précautions à prendre
 Savoir faire un herbier
 Entreprendre quelques actions simples en faveur de la biodiversité.

 Favoriser un contact direct avec la nature
 Adopter un comportement respectueux de l’environnement
 Respecter le monde végétal
 Agir de façon collective, créer ensemble et observer sa manière d’être  Savoir être patient, persévérant, précis

Progression pédagogique :

Déroulé :

– Découverte sensorielle des plantes et arbres autour de l’école et éveil sur la diversité des formes de vie végétales, des couleurs, des textures, des odeurs.

– Séance 1 : sortie nature familiale dans un espace naturel (forêt, parc…).

 Utilisationdes5senspourobserveretdécouvrirlesplantesetlesarbres.  Récolte de matériel (feuilles, fruits…) et classement
 Chasse aux trésors

– Séances 2 et 3 : à définir

Idées d’activités en classe :

  • –  Herbier
  • –  Land’art avec les végétaux récoltés
  • –  Jeux de mémory, puzzle avec les arbres et plantes vus en balade

 

Les grands mammifères des Monges

Animateur référent : Co-animation Marc Linares et Emilie Vautrin

Objectifs pédagogiques :

– Savoirs

  •   Eveiller son regard, observer la faune animale, et notamment les indices de présence qu’elle laisse
  •   Connaître les principaux grands mammifères des Monges ainsi que leur biologie et leur rôle dans l’écosystème
  •   Comprendre la notion de chaînes alimentaires
  •   Connaître les différents indices de présence laissés par les mammifères

 Savoir trier et organiser des informations sur un sujet polémique

– Savoir-faire

  •   Développer son sens de l’observation
  •   Savoir utiliser des instruments permettant l’observation de mammifères(jumelles, longues vues)
  •   Savoir utiliser une clé de détermination
  •   Savoir mener une interview et retranscrire les propos de quelqu’und’autre

– Savoir-être

Progression pédagogique :

 Favoriser un contact direct avec la nature
 Adopter un comportement respectueux de l’environnement
 Respecter le monde animal
 Développer l’esprit d’enquête et d’analyse
 Agir de façon collective, créer ensemble et observer sa manière d’être  Savoir être patient, persévérant, précis

  • –  Eveil sur la notion de mammifères et de la présence de la faune sauvage autour de nous
  • –  Observation des traces et indices laissés par les animaux
  • –  Approfondissement de la connaissance des mammifères des Monges(biologie…)
  • –  A la rencontre de certains mammifères (on espère en tout cas !)
  • –  Travail autour d’un mammifère particulier et polémique : le loup.

Déroulé des 3 interventions :

– Séance 1 : Balade-éveil en mode enquêteur, à la recherche des traces et indices laissés par la faune sauvage

 Jeu de piste enquête
 Reconnaissance des empreintes et moulage  Analyse avec des clés de détermination

– Séance 2 : Sortie à Reynier ou Melve, pour observer, respectivement, des mouflons ou des chamois.

 

Idées d’activités en classe :

 Apprentissage à l’utilisation d’outils d’observation (longues vues, jumelles).

– Séance 3 : Rencontres de différents acteurs en lien avec le loup (agriculteur, chasseur, association de défense du loup).

 Apprentissage des techniques de l’interview.

  • –  Cartes d’identité des grands mammifères des Monges (chevreuil, sanglier, blaireau, renard, mouflon, chamois, loup)
  • –  Travail autour de la notion de chaine alimentaire
  • –  Recherche du lien homme-mammifères au cours du temps
  • –  Préparation des interviews et analyse
  • –  Jeu de rôle autour de la question du loup
  • –  Restitution sous forme de grands reportages, journal, émission radio ou TV(vidéo), ou autre…

 

Terre vivante

Animateur référent : Emilie Vautrin

Objectifs pédagogiques :

– Savoirs

  •   Eveiller son regard et sa curiosité sur la vie du sol
  •   Connaître le ver de terre, sa biologie et son rôle dans l’écosystème
  •   Comprendre les notions de sol et de recyclage de la matière
  •   Connaître le fonctionnement du compost et du lombricompost
  •   Comprendre et analyser la biodiversité d’un sol en lien avec sonutilisation par l’homme

 Savoir ce que sont les sciences participatives, leur intérêt et la contribution des citoyens

– Savoir-faire

– Savoir-être

Progression pédagogique :

  •   Développer son sens de l’observation
  •   Savoir suivre un protocole de sciences participatives
  •   Savoir utiliser une clé de détermination
  •   Développer un raisonnement scientifique : observation, dessin,conclusion
  •   Favoriser un contact direct avec la nature
  •   Adopter un comportement respectueux de l’environnement
  •   Respecter le monde du sol (surmonter peurs et dégoût autour des petitesbêtes vivant dans la terre)
  •   Développer l’esprit d’enquête et d’analyse
  •   Agir de façon collective, créer ensemble et observer sa manière d’être
  •   Savoir être patient, persévérant, précis
  • –  Introduction sur la notion de déchet en général et de déchet vert en particulier
  • –  Travail autour des animaux du compost, notamment du ver de terre
  • –  Approfondissement de la connaissance autour du recyclage de la matière, du rôledu sol
  • –  Mise en place et participation à un protocole de sciences participatives autour des vers de terre
  • –  Lien sol – utilisation par l’homme (pratiques agricoles, piétinement…) – biodiversité
  • –  Enquête sur les pratiques de compostage à l’école, dans les familles, dans le village de la Motte du Caire
  • –  Mise en place d’une action en faveur du DD : création d’un compost collectif ?

 

Déroulé des 3 interventions :

– Séance 1 : Découverte du compost

  •   Introduction sur les déchets (classes de déchets, élimination, lien avec l’environnement)
  •   Les mains dans le compost
  •   Observation de la vie animale du compost et classification
  •   Lien avec le sol
  •   Travail autour du ver de terre

– Séance 2 : Présentation et mise en place du protocole « placettes à vers de terre » de Vigie Nature Ecole (séance peut-être à séparer en 2)

 Présentation du protocole, choix des parcelles
 Miseenplaceetexécutionduprotocole,aveccomptageetdétermination

des espèces de vers

– Séance 3 : Visite d’une ferme lombricompost

Idées d’activités en classe :

  • –  Cartes d’identité des petites bêtes du sol, notamment du ver de terre (morphologie, alimentation, reproduction, rôle)
  • –  Travail autour de la notion de recyclage de la matière
  • –  Recherche sur le fonctionnement, l’intérêt, l’utilisation du compostage
  • –  Préparation du protocole de sciences participatives et analyse des résultats

–  Création d’une enquête sur le compostage dans l’école, les familles et le village

(interview de conseillers municipaux, agriculteurs… ?)

Emilie Vautrin et Marc Linares

Plus d’un an que Jean Jacques Leporati nous a quittés.

 Voilà plus d’un an que Jean Jacques Leporati nous a quittés.

C’était un militant, communiste, syndical, écologiste, mais surtout humaniste connu et reconnu dans toute la région et même au delà.

L’association AIDE (Association Intercommunale de Défense de l’Environnement basé sur le territoire des Hautes Terres de Provence et massif des Monges), qu’il avait créé lui a rendu hommage ce samedi 23 janvier 2016 .

Une plaque commémorative a été  posée au pied des « Tourniquets », sur la route entre Bayons et Turriers,  à mis parcours  entre ce qui fût son premier combat pour AIDE, c’est à dire contre le projet d’exploitation du gypse du col des sagnes et son dernier combat contre le projet de parc éolien sur l’oratoire et la crête de la colle.